READING

Mon sweat Neige de Deer and Doe

Mon sweat Neige de Deer and Doe

PourCoAujourd’hui j’ai le plaisir de partager avec vous ma revue du Sweat Neige, l’une des nouveautés de la collection Automne Hiver de Deer and Doe. Cette marque de patrons figure parmi mes préférées. J’aime les coupes des vêtements proposés, Deer and Doe ce sont lignes simples et élégantes. Chaque pièce présente pourtant une touche d’originalité qui lui est propre. Exemple : ma jupe Chardon cousu il y a quelques années.

Autant vous dire que j’ai tout de suite eu un énorme coup de coeur pour Neige. Le sweat shirt est un vêtement que je n’ai pas ou peu dans ma garde robe. Souvent pas adapté à des morphologies « diverses » à mon avis. L’on se retrouve au choix soit avec quelque chose de trop serré et inconfortable ou alors un effet un peu sac patates dont je ne suis personnellement pas fan.

Ici Neige propose deux versions qui peuvent s’adapter à des longueurs de bustes différents. J’ai choisi de partir sur la version B qui correspond parfaitement au style de vêtements que j’affectionne. Neige ce sont des lignes à la fois simples mais structurés : une belle touche d’originalité.

Conçu pour vous apporter protection et confiance, le sweat Neige possède des manches exagérées et des lignes architecturales, pour un style sophistiqué et intentionnel.

Coudre le sweat Neige de Deer and Doe

Les empiècements de manche du Sweat Neige sont LE détail qui font que je suis tombée amoureuse de ce patron ❤️️. A cela s’ajoute la rapidité et la facilité de réalisation, une fois que l’on a comme moi, surmonter certaines petites craintes.

En effet il s’agissait de la première fois que je me lançais dans la couture d’une maille stretch. J’espérais pouvoir enfin étrenner ma surjeteuse mais cette dernière n’etais  vraiment pas d’humeur. J’ai du donc procéder à la machine. Pour les débutant.e.s comme mois, pas de panique ! Le livret d’instructions contient les informations nécessaires pour se lancer sur le jersey. J’ai donc bien pris le temps de les lires et tester les différents points stretch de ma machine avant de me lancer.

Pour le tissu je n’ai pas eu à chercher très longtemps. Coudre le sweat Neige a été l’occasion d’utiliser un molleton brossé que j’avais en stock depuis plus de 3 ans 😅. Je suis fan de son jaune moutarde ultra lumineux qui apportera une bonne dose de couleur dans mon dressing d’hiver. Pour le col est les bracelets de manche j’ai choisi un bord cote tubulaire assorti trouvé chez Mondial Tissus.

Coté expérience de couture, j’ai pu constater que j’avais fait des progrès en termes de patience et de concision. J’ai fais le choix par exemple d’utiliser des pinces pour assembler les pièces du patron plutôt que de les épingler. Deux raison à cela, la première : la peur d’abimer le tissu. La seconde : l’envie d’assurer un certain maintien pour que le tissu ne glisse pas trop.

Coudre ce sweat a été un réel plaisir. Après mon Artemis c’était un nouveau petit défi à moi même qui m’a permis de découvrir de nouvelles matière et de nouveaux outils (aiguille double). J’ai hâte de le décliner en plusieurs versions et voir pourquoi pas de hacker qui sait 😉.


RELATED POST

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

INSTAGRAM